Fou de rage, il tue accidentellement un homme et se retrouve sous les verrous. L'injustice et le désespoir font naître en lui une haine indicible pour le genre humaine.
En prison, un codétenu lègue à James Block un rayon qui rend invisible. Cette invention va lui permettre de se venger de l'humanité tout entière, sous le nom d'Alabaster.

Tezuka crée ici un personnage complexe de méchant, pervers et très humain, à mi-chemin entre Fantômas et l'homme invisible.